26 mars 2007

Je ne veux pas vivre dans ce pays là

Suite à l'appel de Réseau Education sans frontières (RESF), de la FCPE, principale association de parents d'élèves, ainsi que des principaux syndicats enseignants parisiens, plus d'un millier d'enseignants, parents d'élèves et militants d'associations ont manifesté lundi en fin d'après-midi devant le siège du rectorat de Paris à la Sorbonne.
Les manifestants entendaient par cette action protester contre l’arrestation, puis la mise en garde à vue vendredi 23 mars de la directrice de l'école maternelle Rampal dans le 19e arrondissement parisien.

Les organisateurs de la manifestation demandaient aussi l'arrêt des poursuites engagées. Alors que la police parle d'un millier de manifestants, les organisateurs, eux, évoquent le chiffre de 2.500personnes venus là pour exprimer leur indignation, dénoncer la détention arbitraire de la directrice d'école et exiger l'arrêt des poursuites engagées contre elle, le socialiste Jack Lang, ancien ministre de l'Education, parlant même de "méthodes violentes qui déshonorent la République".

Vivre dans un pays où la police débarque dans les écoles pour surnoisement aller arrêter des sans-papiers, dans les entreprises comme récemment en Bretagne où 23 salariés Maliens ont été arrêtés et certains reconduis illico au Mali, alors qu'ils travaillaient dur depuis 5 ans dans une entreprise qui était ravie de les avoir embauchés: je dis STOP!!

Il est temps que notre pays de liberté, de fraternité et d'égalité montre à tous son vrai visage, celui d'une nation solidaire qui conserve sa magnifique réputation de telle d'asile, pays où tous les espoirs sont encore permis

Sarko, je ne veux pas de ton pays!!!

Tous avec Ségolène pour prouver à la droite que la France ne deviendra pas un pays d'intolérance!

Posté par loupalladium à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je ne veux pas vivre dans ce pays là

Nouveau commentaire