30 mars 2007

Marine le Pen: "l'horreur absolue" pour Katerine

Putain, Marine le Pen, oh non
Marine le Pen, non mais
Tu le crois pas
Tu le crois pas putain
Marine le Pen, oh non
Mais Marine le Pen, non mais
Tu le crois pas
Tu le crois ça ?

Ouais. Tu sais c'était samedi là, à côté d'la maison d'la radio, heu j'marchais dans la rue et puis y'a une fille juste devant moi avec ses grands cheveux blonds, tu vois.
J'ai commencé à la suivre parce que j'sais pas, j'avais envie d'baiser et puis, tout d'un coup elle s'est retournée et là, qu'est-ce que je vois ?

Putain, Marine le Pen, oh non
Marine le Pen, non mais
Tu le crois pas
Tu le crois pas putain
Marine le Pen, oh non
Mais Marine le Pen, non mais
Tu le crois pas
Tu le crois ça ?

- Alors ? Alors ?

Alors j'me dis ok c'est bon, je rentre chez moi, j'la dépasse et puis je marche Avenue du Président Kennedy jusqu'à la Place de Varsovie et puis il faisait bon et c'était cool.
Et puis là j'me retourne, puis j'la vois qui marche derrière moi, puis j'commence à flipper parce que j'me rends compte qu'elle me suit vraiment, dans les Jardins du Trocadéro, Place de Chaillot, tout ça, j'me rends compte qu'elle me suis vraiment, Métro Boissière, j'accélère, Métro Kléber et puis j'la vois elle est toujours derrière moi.
Et puis j'appelle un taxi et puis il est pris et puis j'commence à courir et c'est vraiment un cauchemard et puis je monte parce que j'ai pas trop l'choix je monte et je m'retrouve Place de l'Étoile, et y'a plein de bagnoles comme d'habitude, et puis elle est à deux mètres, je sens qu'elle est à deux mètres de moi, j'ose pas m'retourner et là j'appelle un taxi, miracle, il s'arrête, je monte dedans, au dernier moment, l'horreur absolue

Marine le Pen, oh non
Marine le Pen, non mais
Tu le crois pas
Tu le crois pas putain
Marine le Pen, oh non
Mais Marine le Pen, non mais
Tu le crois pas
Tu le crois ça ?

Ce jour là j'me suis dit qu'il aurait mieux fallu rester chez moi
Ce jour là j'me suis dit qu'il aurait mieux fallu rester chez moi

- Fallu... Fallu... C'est... C'est un mot ? C'est, c'est quoi, c'est heu ? Passé compliqué ça ?]
- Non il aurait, il aurait mieux fallu c'est, euh, conditionnel passé première forme. Tu vois là on aurait pu dire "il aurait mieux valu" aussi, mais, du verbe valoir. C'eut été plus élegant.
- Alors ?
- Ben, voilà.
- Alors ?

Putain, Marine le Pen, oh non
Marine le Pen, non mais
Tu le crois pas
Tu le crois pas putain
Marine le Pen, oh non
Mais Marine le Pen, non mais
Tu le crois pas
Tu le crois ça ?

Posté par loupalladium à 12:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Marine le Pen: "l'horreur absolue" pour Katerine

    C'est vraiment l'horreur absolue personnifiée que cette Marine Le Pen.
    Merci car je cherchais le texte sur google et où est-ce que je le trouve ?
    Sur un blog canalblog !
    Les blogeurs ont réalisé un super réseau !

    Posté par animateur, 02 avril 2007 à 17:20 | | Répondre
Nouveau commentaire